Dossiers

PPI Marcoule

La mise en œuvre du PPI Marcoule n’intervient que si un évènement a ou peu avoir dans un délai proche des conséquences à l’extérieur de la clôture lourde de l’établissement où se produit l’incident.

Sur le site de Marcoule, seuls les évènements survenant dans les installations des deux exploitants nucléaires CEA Marcoule et AREVA NC pour l’installation MELOX sont susceptibles de conduire à la mise en œuvre du PPI.

(Compte tenu de l’arrêt des réacteurs célestin et Phénix, les accidents susceptibles d’y survenir ne conduiraient plus aujourd’hui à la mise en œuvre du PPI).

Constats radiologiques vallée du Rhône

Dans le cadre de sa mission de surveillance de la radioactivité dans l’environnement, l’IRSN s’est engagé à rénover ses dispositifs et de les adapter aux évolutions techniques. L’objectif de ses « constats radiologiques régionaux » est d’établir des référentiels actualisés des niveaux de radioactivité dans certains compartiments de l’environnement.

La stratégie d’échantillonnage de l’IRSN a tenu compte des connaissances du territoire de la CLI de Marcoule-Gard, notamment en ce qui concerne les lieux de prélèvements, les types d’échantillons les campagnes de prélèvements, les contacts locaux etc.

Université de Nîmes

En Mars 2011, une convention d’échanges d’informations a été signée entre l’UNIMES, représentée par son Président Jacques MARIGNAN et la CLI de Marcoule-Gard représentée elle aussi par son Président, Alexandre PISSAS.

Elle scelle un accord d’échanges entre les deux partenaires et est destinée à établir une collaboration dans les domaines d’intérêts communs dans le cadre de la thématique « risque technologique/risque nucléaire ».